Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

22 commentaires

  1. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    A la lecture de votre sujet, mon impression est que cette course a étapes sera longue et difficile car il y a trop de tensions dans l’équipe, les coureurs jouent la carte individuelle…

    Vous écrivez:
    « Après notre congrès, l’heure du renouveau viendra. Quelque soit le choix de notre futur Président, une nouvelle stratégie s’imposera quant à l’organisation et l’identité du Parti. »

    Ce renouveau devrait être décidé juste après le congres, le temps de la réflexion, le temps de la renaissance, pas un temps d’étirement…
    La France a besoin d’une Droite dynamique avec des propositions pour l’avenir…

    Vous écrivez:
    « L’exigence d’alternance ne fera que croître dans les prochains mois ; le moment venu nous serons prêts. Nous faisons tout pour ça. »
    L’exigence d’alternance est déjà là dans l’esprit de nombreux français, c’est l’attente qui les lasse, les français n’attendent pas des promesses, ils attendent au contraire que l’opposition soit présente, responsable…
    Dans les projets du privée il n’y a pas de doute, c’est l’action qui prime, la recherche du résultat…

    #2017 arrivera vite, les années nous attendent…
    L’UMP ou la nouvelle Identité doit être prête au plus tôt… #2015 doit être une limite a ne pas dépasser, sinon la Droite perdra et la Gauche gardera le pouvoir.
    Les chamailleries doivent cesser.

    vous écrivez:
    « l’éclatement de l’UMP serait une impasse pour toutes les ambitions »
    Oui, malheureusement, mais surtout pour la France, les français qui attendent, les entreprises…

    Soyez responsables,
    Ayez une vision unitaire pour sortir de l’impasse,
    Le congres doit être celui de la « Renaissance » pas celui des chamailleries…

    Nous vous remercions pour toute votre action dans ce sens.

    Bien cordialement,

    jany

  2. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Votre billet traduit votre implication et votre volonté d’aboutir. Mais surtout votre résistance de marcheur en montagne!
    Peut-être faut-il aussi intégrer à votre programme un profond renouvellement des hommes et que les anciens acceptent l’arrivée aux responsabilités de nouveaux talents.
    Nul n’est irremplaçable et seuls des femmes et des hommes qui ne soient pas des professionnels de la politique seront en capacité de porter un projet crédible aux yeux des électeurs.
    Oui, le programme devra être clair, courageux et ferme. Mais il devra non seulement réparer les fautes commises sciemment par les hordes aveugles qui entourent M.HOLLANDE, mais aussi solder une bonne fois les héritages de la période 1936 à 1947 pour mettre enfin la France dans la modernité. L’Italie nous montre aujourd’hui que c’est possible. Alors, il s’agira moins d’être réformateurs que d’être littéralement révolutionnaires. Pas au sens 1789 mais au sens de l »émergence d’une nouvelle ère.
    Bonne journée.
    Dominique M

  3. michel43 dit :

    ET BIEN MOI….je ne crois plus a notre droite, Molle; Qui ,ordonne les fuites au siége de l » UMP ? le camps FILLON et vous le savez bien.. j »ai quitter l »UMP ; et désormais, je vote LE PEN. cars je suis de toutes les droites..et en 2017 , si la droite la plus béte du MONDE, ne trouve pas un accord avec le FN..Hollande restera PRESIDENT.. pourtant, sympatisans, Adhérents, veulent une alliance, cars , nous savons BIEN ,que la DROITE a préférer laisser le pouvoir a cette UNION DE TOUTE LA GAUCHE qui ne cesse de se déchirer; j »attend que SARKO sorte du bois …il est le seul qui a compris, que les traites , était dans con camps..que cela, LUI serve de leçons Cordialement

  4. farcouli dit :

    Merci, monsieur le premier ministre pour ce courrier. Nous attendons ,bien loin des tractations politiciennes. La partie sera rude. Car beaucoup de compatriotes non rien compris.. notre président endort ces même compatriotes c’est scandaleux pour l’avenir. Il faut ,maintenant réveiller les Français. Fini les belles paroles, les beaux discours.. ils nous écœures…fini les mensonges, les actes de bravoures qui débouchent sur rien.. Il faut dire la vérité… fini les gains sur le dos de ceux qui travaillent et qui ont l’audace de réussir, par leur dynamisme Fini les grèves qui anéantissent l’économie…Oui, l’avenir sera rude. Pour tous. Bon courage à tous, soyez lucides et arrêtez le baratin…mes salutations.

  5. Claude Simonnet dit :

    TCJPR, à tous, bonjour,

    Il n’y a rien à ajouter à votre billet. L’essentiel y est précisé.
    Transparence, ETHIQUE, Primaires, Congrès, Programme Clair.
    Peut-être faut-il insister à propos du statut de l’élu, un professionnel responsable au service du pays et non l’inverse.
    Les assemblées des militants dans les fédérations ont clairement fait entendre leur désaccord quant à la gestion de l’UMP et ont mis en avant le manque de crédibilité des futurs responsables face à la gestion des finances du pays.

    Le pays est dans l’impasse depuis des décennies.

    Le gouvernement actuel tiraillé entre idéologie et pragmatisme n’a pas les moyens de ramener le pays dans l’excellence. Il peut au mieux pallier aux grosses défaillances à l’aide d’artifices qui s’avéreront coûteux et inefficaces.
    Il y a probablement de la bonne volonté, mais cela est insuffisant. Et puis, il y a des mensonges restés impunis.

    La France dans dix ans ? Il faut la regarder en se projetant à 30 ans. Tout va toujours de plus en plus vite.

    Ce sont les « cerveaux » qu’il faut continuer de former. C’est la matière grise qui nous sortira de ce marasme.
    Nous avons besoin d’un saut technologique qui viendra; mais si nous l’attendons, il nous aura dépassé. Le pays doit privilégier la recherche tous azimuth, stimuler l’élite.

    L’égalité n’existe pas. C’est un leurre. Et le nivellement par le bas, que certains idéalistes veulent faire aboutir, conduira à la ruine.
    Les réformes sociétales divisent le pays. Il faut les arrêter.

    Bien à vous.

    CGS

  6. gérard pendaries dit :

    François Hollande poursuit une politique peu démocratique, dont le dirigisme encore endurable va se durcir peu à peu. Néanmoins, on voit dans des pays proches de la France des régressions sociales encore plus cruelles, sans qu’il n’y ait, pour autant, de troubles majeurs. Le Gouvernement a donc encore de la marge.
    L’exécutif entame, à marche forcée, des réformes dont il espère des résultats dans les deux ans qui viennent mais qui, si tel n’était pas le cas, permettront, à minima, de nourrir l’espoir de meilleurs à venir.
    Un partie de l’opposition déshonorée et en débandade va chercher à se reconstruire dès la rentrée. La partie est loin d’être gagnée. Sans grande opposition et avec l’appui ( même non sollicité) de la justice, la route du gouvernement est relativement dégagée.
    La force de la Justice c’est qu’elle peut, dans sa première phase, (celle de la présomption de culpabilité) fixer son objectif pendant des mois ou des années. Ce n’est que dans la deuxième phase que le déjà condamné par l’opinion publique, souvent déshonoré et peut-être ruiné a droit a un procès équitable qui va parfois jusqu’à l’acquitter.
    En mettant les choses, sinon au plus mal, du moins au plus médiocre, il est à peu près certain qu’elles ne seront pas catastrophiques : Le chômage ne sera pas de 25% comme en Espagne et la dette n’atteindra pas 135% du PIB comme en Italie… La France a toutes les chances de rester la deuxième puissance économique européenne devant les autres pays du Sud.
    On s’étonne parfois de la quiétude du Président Hollande, c’est un optimiste qui voit bien que son verre est encore à moitié plein. Faute de votes populaires ou de referendum il ne reste plus à Manuel Valls que de tancer vigoureusement à l’Assemblée les Députés d’opposition qui viendraient à le contredire. Il le fait au nom du devoir national de chacun à éviter de diviser… Imparable !

  7. Tiano dit :

    Et pendant tout ce temps de réorganisation, personne ne s’oppose réellement au PS.

    Seul un nouveau parti peut sauver la droite, qui aidera financièrement l’UMP ?

  8. FOUET J M dit :

    Enfin!

  9. elisabeth rodriguez dit :

    Monsieur Raffarin, une bonne nouvelle en vous lisant; quoique le Président de l’UMP que nous aurons, ce parti sera en ordre de marche ! Tant mieux car nous craignons chaque jour le décrochage économique du pays et plus encore cette « mafia » organisée au plus haut niveau pour nuire … pour se venger, ceci n’est plus du ressort d’une démocratie mais d’une organisation arbitraire ! Merci de veiller pour nous et agir en démissionnant en bloc par exemple à l’ AN si nécessaire !
    Nous vous suivrons à l’UMP soyez solidaires de Nicolas Sarkozy Merci

  10. meillier dit :

    Bonsoir,

    Attention aux grandes phrases et surtout aux promesses non tenues.
    Les français attendent des idées nouvelles et atteignables.
    Les nouveaux leaders doivent surprendre et sans « casseroles ». Et ne pas être des anciens des gouvernements précédents ni de l’UMP…
    Si vous ne renouvelez pas les têtes, le changement n’aura pas lieu et vos électeurs ne suivront pas tous…le noyau dur peut-etre mais pas suffisant pour gagner.

  11. LEMOINE Christian dit :

    Fillon : «Sarkozy finira devant la justice, mais pas devant les Français»
    HOME LE SCAN POLITIQUE LES VERBATIMS
    Par Tristan Quinault Maupoil – Publié le 15/07/2014 à 21:09

    L’ex-premier ministre François Fillon dans les jardins de l’Assemblée nationale.
    Pour l’ex-premier ministre, Nicolas Sarkozy «sera encore à ses rendez-vous avec les juges» en 2017.
    Je n’avais jamais pensé que Fillon pouvait être aussi méchant. Je croyais que naguère les Gaullistes s’appelaient  » Chers Compagnons « . C’est à en être vraiment dégoûté. Fillon doit tout à N.S. et il lui témoigne aujourd’hui une haine farouche. Je ne suis pas loin de penser que son honnêteté pendant la campagne présidentielle ne devait pas lui monter à la tête. Et nous sommes nombreux dans notre parti à avoir une certaine idée des fuites et de la taupe qui les a provoquées.
    Bien à vous respectueusement.

  12. jany dit :

    La Guerre interne au sein de l’UMP risque de tuer toutes les ambitions des leaders du parti.

    Quand nous parlons « leaders » nous pensons aux seniors mais aussi aux juniors, toutes ces hommes, ces femmes, qui pouvaient espérer avoir un destin national.

    Le peuple est naïf mais il a une mémoire et toutes les petites phrases dans les médias restent comme des taches dans les curriculums des candidats…

    Les politiques d’aujourd’hui semblent avoir perdu la finesse du dialogue diplomatique…

    Les autres partis comme l’UDI peuvent aussi être entachés…

    Ce qui va vraisemblablement pousser les électeurs vers un vote FN, un vote exprimant un « ras-le-bol de la classe politique »

    Il suffit d’écouter les français pour se rendre compte que la situation est grave, si l’explosion semble incertaine, le vote FN par contre semble bien s’affirmer dans les esprits.

    Les leaders de l’UMP doivent en prendre conscience, se réunir et décider de faire taire les querelles.

    Bien cordialement,

    jany

  13. Grouselle dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, merci de votre lettre que je lis chaque fois avec grand intérêt, et je tiens à vous transmettre, dans cette période mouvementée, mon soutien dans cette tâche ingrate qu’est la vôtre, mais plus que nécessaire.
    Je vous souhaite, malgré tout, de bonnes vacances bien méritées, mais sans doutes écourtées avec votre épouse, à qui je transmets toutes mes amitiés.Marielle G

  14. jany dit :

    La Vérité…
    Comme une source d’eau vive qui coule dans les mains,la Vérité n’est pas figée, jamais acquise, toujours différente dans le temps…

    jany

  15. jany dit :

    Religion / Relation

    La religion est une relation avec la nature de l’univers, au travers et au-delà de la condition des formes et dogmes des religions du monde…

    Les siècles a venir amèneront plus d’ouverture dans les esprits, plus de compréhension et moins de sectarisme…

    jany

  16. jany dit :

    La souffrance
    Le monde est plein de souffrance, mais la plus importante vient de l’intégrisme et de l’obscurantisme qui aveuglent les cœurs…

    jany

  17. Benjamin penot dit :

    A Claude Simon net.

    Favoriser l’élite. ..l’égalité n’existe pas. ..
    Je suppose que vous vous placez vous même du bon côté. ..

    L’intelligence n’est pas l’apanage d’une bonne naissance, n’en déplaise à ceux qui veulent à tout prix le croire…

    Allez voir eugénisme sur Wikipedia. ..

    L’intelligence émerge dans toutes les couches de la société, l’élitisme défendu par certain est ce qui amène à la déchéance. ..notre société doit, pour se renouveler, permettre l’accession à l’élite par le mérite, pas par la naissance…la plupart ces « futures » élites que j’ai pu croiser avaient pour principal talent le carnet d’adresse de papa…

    Ce n’est pas le monde que je souhaite. ..

  18. jany dit :

    Un nouveau Président pour l’Indonésie…

    JOKO WIDODO (Jokowi) le nouveau Président de l’Indonésie avec JUSUF KALLA comme Vice-président de l’Indonésie, pour la période 2014 – 2019

    Leur prise de fonction se fera en Octobre 2014.

    jany

  19. Huberson Jean Daniel dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    le spectacle qu’offre l’UMP est affligeant. Absents de l’opposition, vous n’avez cure de ce que vivent les français soumis aux affres de la politique gouvernementale. Vous êtes bien trop occupes a vous opposer entre vous a coup de phrases assassines qui, répétées a l’envi, n’ont plus aucun sens. Vous êtes pitoyables.

    Voulez vous la victoire du FN ? Vous faites tout ce qui est possible pour que cela se réalise !

    Certes je ne voterai jamais pour le FN, mais je ne voterai plus pour l’UMP.

    Vous n’avez aucun programme, votre silence sur la politique actuelle est assourdissant, vos luttes intestines n’intéressent personne.

    Je vous reconnais le courage de n’avoir jamais voulu faire une carrière présidentielle après votre poste de premier ministre, vous êtes bien le seul. C’est sans doute pour cela que votre parole est crédible.

  20. jany dit :

    LA DROITE DOIT RÉFLÉCHIR ET COMPRENDRE LE TEXTE DE MELENCHON

    Jean-Luc Mélenchon veut faire une pause: «J’ai besoin de dormir, de bayer aux corneilles»

    Home LE SCAN POLITIQUE Les verbatims
    Par Tristan Quinault Maupoil
    Mis à jour le 22/07/2014 à 17:36
    Publié le 22/07/2014 à 11:39

    Jean-Luc Mélenchon, lors d’une manifestation à Paris

    LE SCAN POLITIQUE – Le leader du Parti de gauche annonce qu’il veut prendre, provisoirement, ses distances avec la vie politique. En 2017, Marine Le Pen «a une chance» et «va y arriver», dit-il.
    Publicité

    HipanemaDonnez du peps à vos tenues
    Je craque
    1/5

    Jean-Luc Mélenchon se faisait très discret depuis plusieurs semaines. En mars dernier, il disait sur RTL à quel point il était «épuisé» par la vie politique. «Là j’ai besoin de dormir, de ne rien faire, de bayer aux corneilles», annonce-t-il mardi au site Hexagones.fr, nouveau site d’information. «À un moment, il faut s’arrêter de courir», précise l’eurodéputé. Ce dernier veut que «le niveau de pression sur (lui) baisse. Ça fait cinq ans que ça dure et ce n’est pas bon.»

    Le dirigeant du Front de gauche veut laisser plus d’oxygène aux acolytes de son parti, qui connait des turbulences en interne. «Il faut aussi que le grand arbre n’empêche pas le reste de la forêt de pousser (…) Je ne vais pas jouer tous les rôles (…) J’ai besoin de temps, je ne peux plus continuer comme cela».
    «La société est en train de se vider»

    Mais sa prise de champ ne devrait être que provisoire: «Pour moi, ce n’est pas de me mettre en retrait, c’est m’utiliser autrement (…) Après il y aura à travailler pour donner un contenu concret à des idées assez générales», affirme-t-il. En ligne de mire, l’élection présidentielle de 2017: «il faut savoir que ça va être une bataille très dure. Ce sont les courageux qui vont la mener». Pour l’ex-ministre, Marine Le Pen «a du talent.» «Bien sûr qu’elle a une chance, elle va y arriver. Le volcan a éclaté, le cratère s’est ouvert du mauvais côté de la montagne», détaille-t-il. «Pourquoi elle va y arriver? Parce que la société est en train de se vider de l’intérieur. Parce que la société est en train de se diriger vers le point ‘qu’ils s’en aillent tous’. Et quand le point ‘qu’ils s’en aillent tous’ est atteint, tout saute en même temps», se désole le leader du Front de gauche.

    «L’élection municipale a complètement décrédibilisé ce qu’était le Front de gauche»
    Jean-Luc Mélenchon à hexagones.fr

    Le Front de gauche, cette alliance principalement entre le Parti de gauche et le Parti communiste, semble morose. «Ce que je n’avais pas envisagé, c’est que cette force puisse être étouffée par le poids du retour aux vieilles traditions partiaires, aux arrangements, aux accords électoraux», s’indigne Jean-Luc Mélenchon. Sans les citer, il s’en prend particulièrement à la stratégie du secrétaire national du PCF, Pierre Laurent et à Ian Brossat, adjoint communiste d’Anne Hidalgo à Paris: «L’élection municipale a complètement décrédibilisé ce qu’était le Front de gauche, explosé entre ceux qui ne voulaient pas d’alliance avec le PS et ceux qui se sont vautrés dans cette alliance.»

    L’eurodéputé semble particulièrement amer: «On a fondé le Front de gauche pour les européennes de 2009. À la suivante on passait devant le PS. Tout était en place. Tout ça a été planté pour une poignée de postes aux municipales.»
    *********************************

    La Droite doit reflechir et comprendre le texte de Melenchon…

    « Parce que la société est en train de se diriger vers le point ‘qu’ils s’en aillent tous’. Et quand le point ‘qu’ils s’en aillent tous’ est atteint, tout saute en même temps», se désole le leader du Front de gauche. »

    La Droite va-t-elle enfin comprendre avant que ses propres électeurs fidèles s’en aillent rejoindre le camp du « ras-le-bol » général ?

    Il est bien possible qu’elle ne comprenne pas et que nous nous retrouvions avec une présidence FN en 2017…

    Faut-il attendre le bus habituel, celui qui est toujours en panne sur la route ?

    Bien cordialement,

    jany

  21. BOURBON dit :

    Bonjour,
    Le principal danger de l’éventuelle future élection de Madame Le Pen c’est….le mois qui suit son élection ! Là le fantasme qui aujourd’hui semble faire chavirer tous les esprits, fera pschitt….et là, gare !! Il n’y aura plus d’option alternative.
    Alors, allons-y, lâchons-nous dans les mois qui viennent et puis après reprenons nos esprits de manière à voter raisonnablement en 2017 y compris pour des hommes et femmes d’expérience.
    La politique est un métier noble qui nécessite d’avoir roulé sa bosse, il n’est pas infamant d’être un politicien averti !!! surtout dans un monde en pleine turbulence.
    La nouvelle génération….OK ! Mais pas d’excès de jeunisme, restons pro,

    Pierre

  22. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Il se dit que M.HOLLANDE ferait tout pour se retrouver face à Mme LE PEN au second tour de l’élection présidentielle de 2017. Il serait persuadé qu’une majorité des électeurs préférerait voter pour lui. Dans cette hypothèse, pour ma part, je voterai blanc. Et si une large proportion d’électeurs font de meme, les suffrages exprimés seront si minoritaires que quelque chose se passera pour rétablir un vrai débat démocratique.
    Car si la classe politique est majoritairement honnête, elle n’en est pas moins devenue une véritable catégorie professionnelle étroitement liee à la Fonction publique. Il suffit de regarder la composition de l’Aseemblée Nationale…
    Pourquoi la France reste ainsi à l’écart du mouvement general en cours dans toutes les grandes démocraties où on constate un profond renouvellement des hommes et des idees? Car évidemment, l’un ne va pas sans l’autre.
    Bonne journée.
    Dominique M

Laisser un commentaire