Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

4 commentaires

  1. POUPONNOT Yves dit :

    Il y a longtemps qu’on en parle!!!
    Si le code de l’urbanisme (que je ne connais pas) est si volumineux, le code du travail n’en est pas moins. Celui de la Suisse a le volume d’un livret et l’on dit que les salaires sont les plus élevés au monde. Il n’y a peut-être pas une collération directe mais il y a matière à méditer.
    Où se trouve donc les responsables? parmi les gouvernants, les politiques ou la haute fonction publique? Là aussi il y a du nettoyage à faire!

  2. michel43 dit :

    a un moment donner, le poids des normes et des associations, je pense aux gens handicapé; qui vont faire fermer de nombreux petits entreprises, qui ne peuvent se mettre en conformité, TROP CHER

  3. Ceache dit :

    Bonjour Monsieur le Sénateur.
    Bien, le constat est posé, mais on aimerait une analyse des origines de cette dérive. Est-ce législateur français ? Sont-ce les administrations françaises qui « échappent » au législateur… ? Ne serait-ce pas aussi (et surtout !) l’Europe… dont les Etats membres subissent les « directives » en reniant toute souveraineté ? Ce diagnostic posé, on aimerait que le législateur propose des solutions pour y remédier… Au travail !

  4. Paulrio dit :

    Monsieur le Premier Ministre, L’État Français ne fait pas confiance à ses citoyens, tous considérés comme des mineurs du point de vue de la solidarité et du bon sens. Depuis 30 ans la législation renforce contrôles et codes et le « devoir de précaution » en a augmenté l’accélaration.
    Il serait intéressant de regarder du coté des anciennes chartes royales, pour voir si c’était pire…
    Au plaisir de vous voir participer à la manoeuvre dans les prochains mois à l’occasion des changements de gouvernements devenus inévitables.

Laisser un commentaire