Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

Un commentaire

  1. Cardinal dit :

    Bonjour,
    Un des freins, me semble-t-il, à l’emploi local est en effet la multiplication des normes ou du moins leur complexité. J’en entends souvent parler. On invoque aussi souvent, à tort ou à raison la faute de l’Europe.
    Par exemple, sujet rarement cité, les autorisations ou permis requis pour la conduite des engins de chantiers et d’entreprises.
    La sécurité prévaut certes, mais peu de gens s’y retrouvent. Les embauches sont souvent freinées ou empêchées faute de pouvoir présenter le permis adapté à tel ou tel engin.
    Beaucoup de candidats souhaiteraient les passer mais le coût est important pour les plus modestes. Il n’est pas neutre non plus pour les petites entreprises qui participent.
    Il n’est pas impossible que cette complexité freine aussi notre compétitivité par rapport à des régions du monde moins regardantes.
    L’évolution des matériels et la formation doit s’accompagner d’harmonisation, simplification, et aussi de communication.
    MC

Laisser un commentaire