Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

4 commentaires

  1. michel43 dit :

    DEMANDONS le ,pars un RÉFÉRENDUM . cars JAMAIS, un politiciens ne coupera la branche,qui le NOURRIE cars,il y a de nombreux avantages,plus les Honneurs de la REPUBLIQUE

  2. stephan dit :

    Rôles actuel du Conseil Constitutionnel:
    il veille au respect de la Constitution,
    il veille au respect des principes démocratiques et des droits fondamentaux ainsi qu’à la régularité des élections.
    Pourquoi ne pas lui confier un quatrième rôle: examen contradictoire approfondi des textes?.
    A l’heure d’une crie économique sans précédent et de restrictions budgétaires, pouvons-nous supporter financièrement un Sénat qui coûte très cher!
    Pourquoi ne pas confier les missions du Sénat au Conseil Constitutionnel et au Conseil Economique et Social ?
    Le Sénat est le contrepoids à l’Assemblée nationale et représente les territoires, il est libre de résister et de proposer mais ne peut décider, l’assemblée nationale ayant le dernier mot.

  3. Mic dit :

    Devant la faiblesse, voire l’absence de réactions, je me décide … à vous interroger sur, non seulement la fonction du Sénat, mais aussi la vôtre.
    Je vous prie de pardonner le style direct mais il possède l’avantage d’être bref et très assimilable.

    Pour vous :
    Bien que je sois ravi de vous retrouver, on ne peut avoir été et vouloir, encore et toujours, être.
    Comme il se dit dans « ma campagne » : un vrai travail use « son homme », il est donc sain de savoir s’arrêter un jour. Si vous me le permettez : je vous le souhaite.

    Pour le Sénat :
    Voila le parfait exemple d’une des nombreuses économies du train de vie « à la Française » qu’il serait bien vu de réaliser.
    Vous avez parfaitement relevé qu’il participe réellement à l’allongement des prises de décisions … Il est donc indispensable de faire mieux !

    Il y a réel besoin de changements : exit parlementassions et autres autosatisfactions.

    L’environnement politique a pour obligation de s’éclaircir, de se renouveler, pour provoquer la remise en question et rechercher la compétence et l’efficacité.
    Ignorer de nos jours les notions de performance et de rentabilité tiennent d’un luxe mal à propos !

    Or le manque d’intérêt des citoyens à son égard « s’exprime » nettement aux urnes.

    Fondamentalement et plus que jamais, l’Epoque est venue où « La Politique » doit re-montrer l’Exemple
    … car sauf erreur, elle est élue et payée pour.

    Donc, OUI aux élections et aux référendums et NON aux vedettariats et au Sénat.

    Bien à vous.

  4. Patrick Bracker dit :

    Cher Jean-Pierre

    Oui le Sénat, « Le Conseil des Sages », représente un facteur de stabilité essentiel au bon fonctionnement de notre pays, par conséquent, soutien total à cette belle organisation

    Il serait sage néanmoins de n’y envoyer que des personnes éprouvées ayant atteint une maturité humaine développée et non pas des jeunes politiques qui sont encore dans un cheminement système comme cela est le cas depuis quelques temps…

    bonne chance

    Patrick

    Patrick Bracker

Laisser un commentaire