Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

3 commentaires

  1. DELATTRE Jacqueline dit :

    Comme vous avez raison !

  2. leclerc dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    BRAVO pour votre initiative sur le surplus de normes !
    En tiendrons nous compte quand nous reviendrons aux affaires ?
    Je l’espère vivement.cordialement,
    Alain LECLERC

  3. Bracker Patrick dit :

    Cher jean-Pierre,

    en effet comme vous le soulignez, c’est l’Homme qui doit gérer le règlement, la machine, les finances et non pas l’inverse. D’autre part ce postulat de la responsabilité ouvre la question du rappel de la raison d’exister du règlement, de la machine, des moyens, mais aussi de la décision par rapport au progrès et au développement ainsi que les conditions de la vie entre les humains.
    L’équilibre économique et social reste un atout pour notre nation ainsi que pour l’évolution de l’Europe et j’en profite ici, maintenant pour rappeler que la France ainsi que quelques pays de la vieille Europe sont des exemples pour les autres espaces géographiques! Il s’agit donc de défendre notre propre évolution dans cet équilibre économique et social qui considère la personne humaine dans sa croissance et conduire les autres espaces internationaux à évoluer par rapport à ces questions de Société fondamentales… Donc là aussi la Société au service du développement de l’être humain, du groupe et du progrès. Là encore, Il serait sain de cesser de s’accorder à l’utilisation de la barbarie ou la tyrannie des outils au détriment de l’être humain pour remettre le système dans le bon ordre de marche: les outils et moyens au service du développement humain!
    Dans ce contexte il est évidemment plus que nécessaire de défendre nos acquis, en particulier dans le contexte des négociations « secrètes  » concernant la « libéralisation des services au niveau mondial »… Un premier élément à corriger au sujet de ces tentatives est de les mettre sur la place publique, le second élément à considérer, est de garder les prérogatives de l’Etat dans les registres connus dans le but du nécessaire équilibre recherché pour la justice auxquelles a droit tout citoyen, donc l’Etat au sens noble du terme qui défend l’équilibre interne des systèmes et des rapports de forces entre les uns et les autres et en même temps favorise la création et l’ouverture au progrès de la construction sociétale. Dans ces perspectives l’on ressent bien que la défense des membres de la nation se trouve bien mieux assurée par le système bicaméral entre le Sénat et l’Assemblée Nationale, avec bien entendu tout le travail d’un gouvernement sérieux.
    Je souligne à mon tour la notion fondamentale de respect qui ouvre la confiance entre les uns et les autres et que tout un chacun pourrait saisir.
    Bonne chance à tous
    Patrick Bracker

Laisser un commentaire