Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

4 commentaires

  1. Pascal LEROUX dit :

    Cher Jean Pierre
    Tout d’abord nous sommes tous derriere toi pour te souhaiter un grand succès a ses élections de demain dans la Vienne puis …et surtout a la Présidence du Sénat un peu plus tard.
    Ton élection a la future Présidence du Sénat est très importante (pour toi bien sur…mais aussi pour tous les Français)
    en effet avec toi a sa tête,avec ton dynamisme ,ton ouverture et ta créativité ,ce sera le premier Jour du Nouveau Sénat ,du Sénat Moderne dont on rêve et dont la France a tant besoin .
    ( ta très belle lettre a Ch Barbier le démontre)
    un Sénat peut être réduit assez vite dans sa taille
    ( économie oblige mais ce n’est pas l’essentiel toutefois)
    mais Ouvert sur la Société civile ,utilisant très largement les avis,les conseils de professionnels des sujets traités a Fond et en Équipe ,en examinant toujours largement ce que font nos partenaires Européens sur ces différents sujets (cf le livre de X Fontanet : pourquoi pas nous).
    un Sénat super-Pro et très proche du Terrain
    « La Haute Chambre Moderne des Régions ouverte sur le Monde »
    Avec des Hommes et des Femmes vraiment proches des Français ,essayant de ne pas être trop ideologue et trop partisan ! sachant s’écouter….ayant a la fois:
    la sagesse des vielles troupes ,et la Modernité des gens qui sont ouverts sur la Monde , qui sont conscients de la Mondialisation ,ouvert sur les Entreprise et sur les collectivités locales indispensable lien de notre démocratie malmenée.un bel Équilibre!
    Le Nouveau Senat :La Haute Chambre de l’Efficacité et de l’Union Nationale.

    En tous cas:
    Le Sénat sera plus que jamais l’Indispensable contrepoids d’une Assemblée Nationale où les députés ne pourront que durement s’affronter vu les reformes très difficiles à mener très vite si la France veut pouvoir rester dans la compétition économique Mondiale.
    Bonne Chance
    Bien amicalement

    pascal Leroux

  2. Houlle Daniel dit :

    BRAVO !
    Et maintenant, la Présidence !
    Tous nos voeux t’accompagnent.
    Daniel

  3. Jean weber dit :

    Cher ESCP
    Je digère mal l’ambiance politique qui, et depuis plus de 30 ou 40 ans, pollue un pays qui a été détruit par ses propres hommes politiques. Sans être de ta famille politique ( bien m’en a pris, mais pas à cause de toi) je comptais sur ton action, avec pas mal de tes anciens, pour enfin sortir de cet esprit jacobin qui a mis le pays a genoux. La Corse aurait pu être un tremplin pour un politique ( je pensais sincèrement que tu serais celui-là ! Pas facile cette vie, bien malheureusement devenue un métier alors que ce devrait être une vocation. Un homme politique devrait être un « curé » pétrit de sa vocation pour l’autre et oublier tout ce qui a pu faire ce que vous êtes à l’ UMP. On sais que toi, tu connais la valeur des territoires mais, tu verras, « ILS » vont t’ empêcher d’avancer, tes propres amis !! Je suis en train de suivre  » complément d’ enquètes » de ce 23/10 – J’ai honte, par la voix d’un sénateur de droite, comportement politique « des représentants du peuble » . Putain de démocratie qui n’en a plus que le nom..! Suis ta route, appuie-toi sur les territoires ( les peuples) , c’est cet homme qu’il faut à tous,, pas Sarko.
    Je pense que tu excuseras la sincérité de mes propos,… mais pour aller où ? je n’ai pas tout dis…..mes voeux t’accompagnent pour l’avenir, en Corse, nous n’avons pas besoin d’une « obédience nationale  » mais d’un homme capable d’écoute
    Te rappelles-tu les paroles de Napoléon?
    Salut, le SUP DE CO que tu es ne dois pas décevoir l’ esprit de notre famille.
    Point de vue d’un corse qui commence ( un euphémisme) à être décu de la politique française.!!
    Gare à l’avenir, digérer… Meau ..passant !
    Si cela mérite une réponse ( par qui ?) je serais heureux de la faire partager.
    J. Weber promo 1962 Catherine Langeais ..

  4. Ernest Gransagne dit :

    Monsieur le 1er Ministre
    La langue me brûlait depuis un moment avec les questions que je me posais sur vos choix récents.
    Les réponses sont là.
    On peut les comprendre.

    Cependant vous mettez en lumière la difficulté qui est la vôtre pour avancer dans ce marigot politique français.

    La fin approche pour le socialisme du 19e qui brillât jusqu’aux années 30… Après ce fut plus difficile.

    Aujourd’hui, il mène la France vers un destin beaucoup plus grave que ce que les français imaginent. Surtout sous informés comme ils le sont par les médias aux ordres !

    Il faudrait des hommes prêts à relever ce défi

    Il faudrait des « chefs d’entreprise » pas des apparatchiks de partis qui ne pense qu’à leur égo.

    Le quotidien nous donne des exemples navrants.

    Les amis qui m’entourent disent la même chose. Vers qui se tourner ?

    Ce bureau UMP est constitué de tous ceux qui ont perdu en fanfaronnant, en se déchirant, en changeant d’équipe en fonction du vent, en retournant leur sourire « médiatique » en fonction des promesses…

    Ce n’est pas ce que nous attendons, vous le savez bien, vous qui savez ce qu’est un citoyen, le terrain, la France d’en bas, celle qui fait encore tourner la boutique, n’en déplaise aux parisianistes d’opérette qui pensent qu’après le périphérique, il n’y a que des bouseux;

    Oui si un STRADIVARIUS possède encore aujourd’hui une telle notoriété chez les violonistes, c’est bien parce que le luthier était d’exception.

    Pour la LUTTE FINALE, il va falloir un bon LUTHIER FINALEMENT…

    Vous allez avoir de quoi exercer vos talents

    Il y en a qui sont avec vous.

    Ernest, l’ami du Poitou, en Aquitaine

Laisser un commentaire