Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

28 commentaires

  1. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    B O N J O U R, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Voici donc arrivé, le Premier Jour de votre accession  »au Plateau » !
    Bien évidemment, nul ne doute que VOS ELECTEURS de Votre CHERE VIENNE,
    ne vous gratifient d’un Plébiscite à nul autre pareil, Vous avez tant donné pour Eux,
    Pour permettre aux habitants du 86 Une Vie Meilleure, en ne vous ménageant aucun répit
    pour séduire les investisseurs afin qu’ils leur offrent du travail et notamment Vos Amis Chinois qui Eux aussi vous sont TRES reconnaissants de votre investissement afin que La France aime la Chine !
    Alors, ce Soir  »les Viennois et les Viennoises » en nombre, Vous diront : MERCI !
    Mercredi 1er Octobre les Sénateurs et Sénatrices Vous ÉLIRONT : PRESIDENT DU SENAT !
    Tout simplement parce que nul autre des Candidats et Candidates ne le méritent plus que Vous !

    Et je sais, nous savons que, dès votre Election, vous aurez à Coeur d’apporter à la Chambre Haute les réformes nécessaires afin que nul ne conteste son incontestable nécessite et que les FRANÇAIS et les FRANÇAISES reconnaitront enfin le travail accompli par la Deuxième Chambre !

    Je Vous souhaite UNE TRES BELLE REUSSITE, Monsieur le Sénateur !
    Toujours, TRES FIDELEMENT, aujourd’hui plus que jamais !

    Sylviane

  2. SEDAT Reynaldo dit :

    (…) Bjr,Jean-Pierre Raffarin,je vous souhaite bonne chance pour briguer le siège/la « Présidence »du Sénat car vous le méritez amplement,excellente journée…!

  3. Antoine Lacroix dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin, je pense que l’on a été quelques uns en France et pas des plus extrémistes à critiquer l’esprit de groupe des sénateurs auxquels on a demandé de statuer sur l’immunité de Monsieur Dassault. Je ne pense pas que les dispositions intérieures des sénateurs et sénatrices qui ont amené à un refus de lever l’immunité aient été forcément critiquables car il est difficile ensuite dans l »hémicycle de croiser le regard de quelqu’un qu’on a cloué au pilori. Je constate simplement que le sens moral du Sénat ne correspond pas au sens moral des citoyens et qu’il faut faire en sorte qu’ils coïncident mieux. Ne devrait-on pas permettre au judiciaire et à l’exécutif de pouvoir faire appel de cette esprit de corps. De plus comment des personnes de 90 ans peuvent elles être productives dans le travail parlementaire. Ce n’est pas aux collègues de faire comprendre à la personne qu’elle doit se retirer de la vie politique mais la règle du jeu élaborée en commun. Les parlementaires doivent s’appliquer la loi commune qui fixe une date de retraite. J’espère que vos ambitions pourront contribuer à calmer l’exaspération de certains citoyens dont je suis devant le triste spectacle politique. A mon avis, l’avenir de la France est au centre parce que c’est là que l’on sait réfléchir dans la nuance et mieux se conduire.
    Bien cordialement
    Antoine Lacroix

  4. Antoine Lacroix dit :

    Je viens d’écouter votre intervention récente sur Public Sénat, Je vois une contradiction entre votre projet pour le sénat ou apparait le mot respectabilité et mon sentiment d’être flatté dans le sens du poil quand j’entends s’exprimer Monsieur Sarkozy sur lequel vous comptez pour reconstruire le parti. Ce monsieur ne m’inspire plus aucune confiance. La reconstruction du parti que vous appelez de vos voeux pour contrer Madame Lepen se ferait sur un tandem Copé-Sarkozy qui nous a bien roulé dans la farine avec l’affaire Bygmalion, la main sur le coeur on y est pour rien on ne savait pas. Ce sentiment que la loi c’est bon pour les péquenots que nous sommes est insupportable. Pourquoi le monde politique a-t-il à ce point une conception de la vérité et du mensonge aussi relative. Sont-ce les coups bas, trahisons et les pièges en tous genres qui affaiblissent autant la conception de la morale en politique et qui finalement clivent dangereusement les élus du reste des citoyens. La reconstruction du parti doit d’abord se faire avec des personnes dont la première compétence est de ne pas susciter le doute dans l’esprit du citoyen sur leurs capacités à rester droit face aux compromissions. Juppé a payé pour un autre, pour qui ? Qui est cet autre ? J’ai le droit de savoir. Je clique sur Dites le ! là en dessous ?
    Bien cordialement
    Antoine Lacroix

  5. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    Bonsoir à tous,
    Le Sénat est repassé à droite: tant mieux.
    .A noter la défaite de M.BAYLET lâché par les socialistes, ce qui ne sera pas conséquence pour la majorité à l’Assemblee6…
    Et la réélection de M.GUERINI ne sera pas sans conséquence pour d’autres raisons au sein du PS à Marseille. …
    On attend mercredi avec impatience!
    Bonne soirée,
    Dominique M

  6. BOURDIE dit :

    Cher Jean-Pierre,
    Le changement au Sénat, c’est maintenant et c’est avec vous !
    Bien amicalement,
    Laurent

  7. BONFILS dit :

    Je viens d’avoir l’information que M. Gérard Larcher a été choisi par le groupe UMP.
    Je suis furieux !
    Il semblerait que l’UMP ne souhaite pas du programme ambitieux de M. Jean-Pierre Raffarin.
    C’est de l’immobilisme de la part de l’UMP !
    Merci Monsieur Raffarin pour votre campagne et j’espère que vos idées seront prises en compte.

  8. Bruno Anel dit :

    Gerard Larcher,filloniste, choisi par le groupe ump pour la presidence du Senat… Monnsieur Raffarin,vous avez trop vite apporte votre soutien a Sarkozy.

  9. sedat Reynaldo dit :

    @Bruno Anel,non,je ne crois pas,c’est tout simplement le fait que Gérard Larcher l’a été en 2008,les sénateurs ont voté l’expérience du Sénat…!

  10. Yves de Mestier dit :

    Il est vraiment inconcevable que vous ayez été écarté de la Présidence du Sénat, j’espère que cette information est inexacte!

    Reste t il des gens inteliligents dans les hautes sphères de l’UMP?

    Bien à vous

  11. Philippe NOVIANT dit :

    Bonsoir M. Raffarin,

    Je regrette que M. Larcher ait été préféré à vous, mais je le comprends. Je le comprends, car, si j’avais été votant, j’aurais assurément voté contre vous.
    La raison est simple et porte un nom : Sarkozy.
    Comment avez-vous pu critiquer son action à un moment donné et retourner votre veste aussi vite ?
    Comment avez-vous pu soutenir un personnage qui porte en lui toutes les magouilles de l’UMP de ces dernières années ?
    Comment avez-vous pu oublier Paul Bismuth ?
    Comment avez-vous pu oublier l’affaire Khadafi ?
    Comment avez-vous pu oublier l’affaire Tapie ?
    Comment avez-vous pu oublier l’affaire Bettencourt ?
    Comment avez-vous pu oublier le dépassement des frais de campagne et le Sarkothon ?
    Comment avez-vous pu oublier Bygmalion ?
    Comment avez-vous pu oublier Karachi ?

    Comme vous le voyez, ces affaires, ça fait beaucoup… ça fait trop… Aujourd’hui, je regrette la situation dans laquelle vous vous trouvez, mais quand on met sa main dans le feu, on se brûle.

    Ceci dit, avec de la biafine, ça passe…

    Bon rétablissement. Passez ce temps à réfléchir à vos soutiens et n’oubliez pas de privilégier l’intérêt général par rapport à certains pourris de la politique dont M. Sarkozy fait indéniablement partie…

    Cordialement,

    Philippe NOVIANT
    philippenoviant.com

  12. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    J’imagine votre immense déception et vous souhaite de la surmonter du mieux possible.
    Vos collègues ont sans doute été un peu effrayés du changement que vous vouliez conduire, et du changement que NS semble avoir l’intention de conduire s’il est élu à la présidence de l’UMP.
    C’est vrai qu’on dit les sénateurs assez conformistes et qu’avec Gérard LARCHER, comme il l’a prouvé lors de son premier mandat, ils n’ont rien à craindre.
    Vous voilà désormais libre de paroles et d’actes pour œuvrer au véritable renouveau de la Droite?
    Car les adhérents UMP et les sympathisants de Droite attendent de pied ferme un vrai changement, un rajeunissement et un renouvellement de leurs représentants…
    Je ne suis pas sûr que vos collègues UMP aient bien entendu le message, et ça risque fort de chauffer s’ils pensent pouvoir freiner les changements attendus.
    Bonne soirée,
    Dominique M

  13. Christophe PHILIPPE dit :

    Bonsoir,
    votre rapprochement mal joué avec les amis de Sarkozy n’est-elle pas la cause de votre défaite ?
    Je pense à Baroin aussi qui a mal misé.
    Avez vous bien compris que la droite ne peut gagner que sans Sarkozy ?
    Cordialement,
    C.P.

  14. MÜLLER dit :

    Mr le Premier Ministre,

    Quel dommage!

    Encore une fois, l UMP passe á coté de l’histoire

    Demain, Larcher, 2017, Sarkozy!

    et donc, l’UMP passe ce soir ce message désolant:

    ON PREND LES MEMES LOSERS ET ON RECOMMENCE

    Navrant!

  15. Ernest Gransagne dit :

    Je reste Dépité du Poitou.
    Je redoutais ce qui vient d’arriver.
    Sarkozy est réapparu au plus mauvais moment : mauvais timing, mauvaise annonce.
    Je vous avais dit que son retour n’étais pas souhaitable. Vérifié et validé.
    Vous avez choisi ce cheval, je n’ai pas compris. Vous aviez me suis-je dit vos bonnes raisons.
    J’ai pensé : « Oh là là casse gueule » ; c’est arrivé.

    Les francs-maçons ont travaillé sous cape, comme d’habitude. Ils ne sont ni francs ni maçons, c’est à dire qu’ils ne construiront rien.

    C’est la preuve irréfutable que la France est ingouvernable, que ses « élites » de pacotille refusent tout changement, toute réforme, toute évolution vers une ouverture sur la prospérité.

    Vous avez fait peur.

    On ne veut pas comprendre ce dont ce Pays à besoin : faire des économies d’échelle dragstiques t remettre la France au boulot, en diminuant immédiatement les impˆots et en laissant les patrons faire ce qu’ils veulent avec leur entreprise.

    Je suis furieux.

    Vous étiez le seul qui aurait pu commencer à amorcer la courbe du Progrès.

    Le « chasseur de Rambouillet » qui se targue de l’ˆetre alors que je le considère comme un assassin d’animaux, ne trouvera jamais grace à mes yeux. Ces gens là sont restés au 19e siècle.

    C’est ainsi.

    Je considère que je suis en opposition totale avec ce qui vient d’arriver.

    C’est le pire qu’il pouvait advenir.

    L’UMP est morte, le Sénat continue sur sa lancée de chambre de vieux croutons ou d’immature du système.

    Notre République a une jambe de bois.

    Et cerise sur le gateau : une majorité d’élus est d’accord pour que rien ne change. Bravo.

    Alors à partir de maintenant, c’est à LA FRANCE D’EN BAS DE FAIRE SAVOIR CE QU’ELLE SOUHAITE.

    Monsieur Raffarin, nous avons besoin de vous.

    Ernest, un militant qui ne va pas se laisser bouffer tout cru par la démocrature des médiocres.

  16. Michel WALLE dit :

    Cher Jean-Pierre,

    La France n’en peut plus d’avoir fait confiance aux politiques.
    Elle va donc sûrement apprendre à s’en passer, en votant blanc massivement le moment venu.

    Dans les discours et les faits divers contemporains, remarquez comme les mots, changement, travail, mérite, confiance, respect, n’ont jamais autant perdu leur « naturalité ».
    … On pourrait même encore y ajouter le mot campagne, n’est-ce pas ?

    Plus que jamais, notre société nécessite des professionnels, des compétents, des performants, des actifs et des actions, bref : des exemples de vérité.

    Aujourd’hui, ils ne sont plus très visibles venant « d’en haut ».

  17. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Triste jour que, ce mardi 30 Septembre 2014 !

    Gerard LARCHER a été choisi par ses pairs U M P au Sénat !

    Il vous faut rebondir ! Vos Amis, Vos Amies du Carnet, mais pas seulement,
    sont effondré – e – s mais à vos côtés, nous dépasserons ce mauvais scénario !
    Le bon choix n’a pas été fait, mais il faut faire avec !!!…

    Bon Courage, pour la Suite, Cher Jean-Pierre, car nul doute qu’il faudra
    Compter avec Vous, au plus Haut Niveau pour rassembler notre Famille Politique !
    C’est donc là, Votre Mission !

    Nous avons besoin de Vous, nous comptons sur Vous !

    Toujours et encore, FIDELEMENT Vôtre, Monsieur le Premier Ministre et
    Cher Jean-Pierre !

    Sylviane.

  18. emmanuel dit :

    Ah le Jeune premier fillo qui nous annonce que la France est a la veille d’un incident financier grave.
    En 2007 alors qu’il estimait la France en faillite sa dette n’etait que de 65% du pib.
    Apres fillon et sarkozy et la loi tepa la dette etait de pres de 90%.
    Et a present la barre des 2000milliards est franchi.
    Fillon le jeune premier responsable d’un parti qui a cumule plus de 50 millions de dettes.
    Fillon le jeune premier d’une droite dont la machine a brasser des courants d’air est en marche.

    La france a elle les moyens de financer un senat + une assemblee nationale.
    Parlons de deficits mr fillon.
    Parlons d’un fillon retraite depute et je ne sais quoi encore.
    Parlons du retraite maire jupe.
    Et parlons des abenomics que souhaitent nous servir le candidat sarko: aurrement dit plus de dettes.

  19. GIRARD François dit :

    Cher Monsieur RAFFARIN ,

    Votre attachement sans faille à Nicolas SARKOZY ne vous a t il pas desservi ? surtout dans la période actuelle . Les militants UMP que l’on dit vouloir le retour de Nicolas SARKOZY sont ils aussi nombreux dans la réalité que ce parti veut bien le dire ? Les militants ne sont ils pas désabusés par toutes ces affaires en cours concernant Nicolas SARKOZY ? Est-il vraiment le bon candidat pour l’UMP et par la suite pour la Présidence de la République ….la partie n’est pas gagnée et loin de là !…
    Enfin pour ce qui est de la Présidence du Sénat pouvez-vous nous dire combien de Présidents ont appartenu à la Franc-Maçonnerie depuis 30 ans pour être à la tête de cette Institution .Ne faut-il pas en faire partie pour avoir une chance d’être élu ?
    Bien cordialement

  20. Michel WALLE dit :

    Depuis le 26 sept., cher Jean-Pierre, nous sommes sans nouvelles de vous … enfin presque.

    Allez …, Le Sénat n’est pas La France !

    J’en profite pour vous renouveler la question d’actualité au sujet des économies potentiellement réalisables :

    – Peut-on prendre le risque de se passer, au moins, du Sénat … ne serait-ce que pour accélérer les procédures législatives !?

    Il devrait vous être plus confortable d’y répondre car vous avez perdu, soit, mais vous avez donc simultanément gagné énormément de disponibilité.
    … A moins que la présidence du Sénat ne soit finalement pas très prenante.

    Bien à vous.

  21. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Qu’est ce que c’est que cette instrumentation des préférences partisanes des membres de la famille CHIRAC?!
    Ce type de manipulation dessert les candidats autant que le renouveau de la Droite au service du redressement de la France. Pour ma part, cela prouve la nécessité du renouvellement total, du rajeunissement et d’une exigence exemplaire d’éthique.
    Je ne crois pas que M.CHIRAC soit un modèle d’éthique et je comprends qu’il veuille « renvoyer l’ascenseur » à Alain JUPPE qui s’est vu condamné pour proteger M.CHIRAC d’une sanction judiciaire suite à ses turpitudes qui sont désormais de notoriété publique.
    Pour ma part, je n’ai pas renouvelé mon adhésion à l’UMP en 2014, quitte à ne pas pouvoir participer à l’élection du prochain président.
    Et je ferai tout pour que la Droite soit représentée par des hommes neufs présentant les garanties de mettre en oeuvre la politique que j’attends pour mon pays, quitte à ce que ce soit un choix hors UMP. Et il semble que les sympahisants de Droite partageant ce point de vue soient nombreux. Parmi les multiples candidats qui se declarent actuellement, tant pour la présidence de l’UMP que pour les primaires en vue de 2017, il n’y en a aucun.
    Vous concernant, maintenant que vous êtes libre de vos paroles et de vos actes, je vous ehorte à
    choisir cette voie. Qu’en pensez vous et qu’en pensent les amis du carnet?
    Bonne journée,
    Dominique M

  22. Zwartepiet dit :

    Réponse à Ernest Gransagne re: Les [sénateurs] francs-maçons ont travaillé sous cape, comme d’habitude. Ils ne sont ni francs ni maçons, c’est à dire qu’ils ne construiront rien.

    Un facteur qui aura sans doute joué (cfr. le bouquin de Sophie Coignard, Un État dans l’État…). Cela n’est pas sans me rappeler la situation en Belgique… où règne pareillement une guéguerre continuelle entre la Loge et les « calotins ».

    Pour ma part, j’ajouterais un deuxième facteur qui contribua peut-être à la défaite de Mr Jean-Pierre Raffarin dans sa « conquête » pour la présidence du Sénat: son « empreinte médiatique », bien plus large que celle de son rival Gérard Larcher. En effet, constatons-le: au cours de ces deux dernières années, on aura vu Jean-Pierre Raffarin sur tous les plateaux de télévision! Sur TV5 Monde, dans l’émission Internationales présentée par Philippe Dessaint; sur France5, dans l’émission C politique, présentée par Caroline Roux; sur LCI, sur BFMTV, etc etc. Sans parler de ses interviews dans la presse écrite… Au cours de la même période, Gérard Larcher s’est plutôt fait très, très discret: aucune apparition médiatique, aucune interview majeure. De plus, nous le savons tous, Jean-Pierre Raffarin est à la manoeuvre, à la tête de l’UMP, aux côtés de Messrs. F. Fillon, J-P Juppé et L. Chatel.

    Bref, en dépit de son statut de « sénateur rangé », Jean-Pierre Raffarin continue d’avoir un avis sur tout et sur tous –sur la Chine, sur les relations franco-algériennes, sur Nicolas Sarkozy, sur le Pape,… Et ne se gêne pas pour le faire savoir urbi et orbi. Ses collègues sénateurs auront manifestement privilégié la discrétion et, en conséquence, ont apporté leurs suffrages au plus discret d’entre eux: Gérard Larcher. Il y a toujours un « risque » à nommer une forte personnalité à la direction d’une vénérable institution –songeons simplement à Jean-Louis Debré, président du Conseil Constitutionnel… Il n’a pas non plus sa langue dans sa poche!

    En guise de consolation, on peut dire à Mr Jean-Pierre Raffarin qu’il sera peut-être, un jour, élu à la présidence du Sénat à titre… posthume! Après tout, quoi de plus « discret » qu’un défunt sénateur?

    Cordiales salutations de Bruxelles,
    Zwartepiet

  23. Ernest Gransagne dit :

    Mon cher Zwartepiet, nous sommes d’accord sur de nombreux points cette fois-ci. Vous etes à mon sens (je ne détiens pas la vérité, comme vs le savez) meilleur analyste en politique générale qu’en marketing automobile (cf. la 2CV que vous attendrez encore longtemps !)

    Ce n’est qu’un trai d’humour bien sur, nullement incisif, vous l’aurez compris.

    En attendant, nous ne le dirons jamais assez, les sénateurs et les hommes d’appareil, n’ont pas aimé le coté « dérangeant » de Monsieur Raffarin : il était trop.

    Trop clairvoyant
    Trop entreprenant
    Trop présent
    Trop d’expérience
    Trop de connaissances
    Trop de compétences
    Trop à l’aise avec les medias
    Trop respecté des chinois
    etc… etc…
    Pas de vague ! Surtout pas lui ! Pensez-donc il a raison et tout le monde le pense !

    … et « avoir raison trop tot est un grand tort » a dit Edgard Faure.

    Nous attendons, nous, la France d’en bas, un nouveau Raffarin : ailleurs qu’à l’UMP, qui pour moi n’existe plus, nous attendons un homme libre pour tirer la machine à distribuer des coups de pied au cul.

    C’est la base qui doit désormais se faire entendre, puisque les institutions de la France sont muselées par des apparachiks.

    On ne veut toujours pas comprendre que nous sommes dans une fin de cycle.

    Je réitère ici ma profonde et sourde colère. Je dis aussi à Jean-Pierre Raffarin que nous l’attendons comme leader, qu’il doit bien réfléchir à la stratégie et que nous sommes derrière lui, fidèles et déterminés.

    Ernest l’ami du Poitou

  24. Michel WALLE dit :

    Allo, Allo, cher Jean-Pierre,

    Mais que faites-vous dont en ce moment ?

    – La France va-t-elle devoir apprendre à se passer de vous ?
    – La France va-t-elle pouvoir continuer à se payer Le Sénat et sa suite, dans l’état … de l’État ?

    Vous vous devez de nous renseigner sans plus attendre.
    Nous sommes si nombreux à attendre vos éclairages !

    D’avance, Merci.

  25. Michel WALLE dit :

    … Toujours dans ce silence assourdissant :

    Un exemple parmi tant d’autres, de la performance – voir la date -
    et de l’efficacité – voir réponse dans « La Nouvelle République », ( ça ne s’invente pas ! ) : fermeture le 09/10/2014 pour délocalisation -,
    de nos effectifs et appareils politiques.

    Je cite :

     » Question écrite n° 11254 de M. Jean-Pierre Raffarin (Vienne – UMP)
    publiée dans le JO Sénat du 17/04/2014 – page 951
    M. Jean-Pierre Raffarin attire l’attention de M. le ministre de l’économie, du redressement productif et du numérique sur l’annonce de la fermeture du site de la société Federal Mogul -production de pistons pour l’automobile – à Chasseneuil dans le département de la Vienne.
    241 personnes sont directement menacées de chômage.
    Il lui demande comment le ministre chargé, notamment, du « redressement productif » peut réagir à une telle décision prise par des industriels américains qui veulent abandonner le « made in France ».

    Transmise au Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique
    En attente de réponse du Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique »

    No comment ?!

    Eu égard aux tarifs pratiqués, en quoi consiste ici la notion de Service Rendu … à la Nation, j’entends ?

  26. François dit :

    Cité par un ex de l’ex de l’EX:
     » J’aime mieux servir les hommes à ma guise que les gouverner à la leur  » Shakespeare.
    A méditer n’est-ce pas, ou à censurer…

  27. Zwartepiet dit :

    Réponse à Ernest Gransagne re: Vous etes à mon sens (je ne détiens pas la vérité, comme vs le savez) meilleur analyste en politique générale qu’en marketing automobile (cf. la 2CV que vous attendrez encore longtemps !)

    Hélas! Les trois modèles « néo-rétro » d’automobiles européennes auxquels j’ai fait référence –la Mini de BMW, la Coccinelle de VW et la Fiat 500– sont tous des réussites… Les promoteurs de ces modèles ont compris qu’il ne suffirait plus de construire des « petites voitures sympa bourrées de technologies » pour conserver des parts de marché en Europe pour la bonne et simple raison que les Japonais, les Coréens et, bientôt, les Chinois se montreront aussi capables d’en construire –mais bien moins chères!

    Il faut donc prendre l’automobiliste européen par les sentiments, le séduire avec un brin de nostalgie… en offrant une nouvelle jeunesse à des voitures qui furent aussi des « mythes automobiles ». Et la Citroën 2CV appartient incontestablement à ce « club » très fermé –pouvez-vous, cher Ernest me citer une seule voiture japonaise, coréenne… mythique?

    Même nos amis russes envisagent de relancer la production de la célèbre ZIL, la voiture des apparatchiks de l’URSS:

    http://www.carscoops.com/2010/11/slava-saakyan-envisions-new-zil-limo.html
    http://en.wikipedia.org/wiki/ZIL-115

    Voilà un beau marché à saisir pour Renault qui est déjà implanté en Russie. Une ZIL pour Vladimir Poutine! Cela lui ferait certainement plaisir… cela lui rappelerait sa jeunesse, sa première voiture… lorsqu’il était encore jeune officier du KGB… Ah! Nostalgie, quand tu nous tiens!

    Bon, plus sérieusement –car, comme vous l’avez justement noté, cher Ernest, je ne suis pas expert automobile– voici à présent une entreprise fort intéressante que j’ai grand plaisir à vous faire connaître:

    http://littlebits.cc/

    il s’agit d’une start-up américaine fondée par une jeune et brilliante ingénieure libanaise, Mme Ayah Bdeir (*). Son objet est de familiariser et populariser les techniques et principes électroniques auprès des profanes, en particulier les jeunes:

    http://littlebits.cc/mission

    Il est clair que Mme Ayah Bdeir devrait être invitée par le Futuroscope de Poitiers afin d’y présenter son projet –un beau projet qui ne s’adresse pas uniquement aux jeunes Américains…

    Cordiales salutations de Bruxelles,
    Zwartepiet

    (*) http://littlebits.cc/bio

  28. Zwartepiet dit :

    Complément d’info re: Mme Ayah Bdeir

    http://ayahbdeir.com/wp-content/uploads/2008/09/ayahbdeirjune08.pdf

    Ainsi qu’indiqué sur son CV (en bas, à droite, sous le titre Other), Ayah Bdeir est parfaitement trilinge: anglais, français et arabe!

    Cordiales salutations de Bruxelles,
    Zwartepiet

Laisser un commentaire