Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

3 commentaires

  1. charmont munet mireille dit :

    Christophe Barbier rapporte ce que les citoyens expriment avec beaucoup d’ignorance et je le regrette. Si l’on peut admettre les interrogations des citoyens il est étonnant que ce journaliste ne prenne pas en compte la fonction de stabilité constitutionnelle que représente cette Assemblée, surtout en cette période de crise politique. Depuis des semaines, dans le cadre de la campagne des sénatoriales dans l’Ain nous devons lors de chacun de nos rendez-vous réaffirmer le rôle du Sénat, preuve s’il en était du besoin de communiquer sur les actions du Sénat pour lui redonner sens et respectabilité, preuve aussi de notre inculture civique qui nécessite à mon sens un engagement à réintroduire cet enseignement auprès des enfants et des jeunes: pourquoi pas dans le cadre des TAPS!
    Mireille Charmont Munet 2ième de liste aux côtés de Patrick Chaize liste UMP de l’Ain , Maire d’Artemare

  2. Michel WALLE dit :

    Cher Jean-Pierre,

    Merci à Mireille de bien vouloir admettre que les élus font peut-être partis des citoyens… avec aussi leur regrettable ignorance, sûrement.

    Plus sérieusement, la question reste posée :
    Peut-on supprimer Le Sénat et faire apparaître clairement le montant de cette dépense nationale, sans risquer l’effondrement de notre monument républicain ?

    Bien à vous.

  3. Philippe CELTON dit :

    Bonjour.

    A l’heure où on nous parle d’économies, je fais partie de cette majorité de citoyens qui n’en peut plus de voir les coûts engendrés pour le fonctionnement de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

    Je ne parlerai pas des scandaleux avantages et privilèges que s’octroient tous ces élus qui prônent depuis trop longtemps des efforts et des sacrifices pour les autres mais jamais pour eux.

    Je ne parlerai pas de ces élus « débordés » par leurs activités politiques mais qui trouvent encore le temps de faire des conférences grassement rémunérées comme si leurs émoluments n’étaient pas suffisants !!!!!!!!!!!!!!!!

    Ne pas s’étonner de la défiance du peuple vis à vis de ses « élites » politiques tant le ras le bol devant toutes les affaires finit par lasser le plus motivé de nos concitoyens.

    La classe politique, Assemblée Nationale et Sénat, dans son ensemble porte une lourde responsabilité dans l’état actuel de notre pays.

    A force de ne pas être représentative par ses actes et ses paroles, à force de « faite ce que je dis mais pas ce que je fais », elle a fini par perdre le peu de crédit qui lui restait.

    Salutations.

    Philippe Celton

Laisser un commentaire