Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

3 commentaires

  1. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    M. de MARGERIE était un homme debout. Issu d’une famille ayant des valeurs fortes, il a reçu une éducation solide et conduit des études qui l’ont préparé à sa carrière professionnelle autant qu’à lui forger la personnalité et le charisme qui ont impressionnés tous ceux qui l’ont connu.
    D’autres hommes parmi nous ont présentent ces mêmes caractéristiques. Pourquoi ne sont-ils pas assez écouté de leurs vivants?
    Parce que nous n’avons pas encore accepté le monde tel qu’il est et tel qu’il va devenir. Trop de leaders d’opinion (politiques, leaders syndicalistes, journalistes, etc…) incitent à avoir peur de ce monde, à y voir davantage de menaces que d’opportunités, et en tous les cas à avoir le cran de s’y adapter. N’avons-nous rien appris de nos grands hommes des siècles passés qui ont ouvert la science, la culture et l’économie aux grands changements du monde?
    Rappelons-nous que les événements de mai 1968 ont commencé par une simple protestation d’étudiants parisiens contre l’interdiction qui leur était faite de pénétrer dans la résidence universitaire réservée aux filles…
    Oui, la France n’a pas été préparé à trouver sa place dans l’essor irréversible de la mondialisation
    Lors de vos prochains voyages en Chine, peut-être pourriez-vous proposer à des universitaires, des journalistes, des hauts-fonctionnaires, des journalistes, des leaders syndicalistes, etc…de se joindre à vous?
    Et peut-être faudrait-il créer une fondation se fixant comme mission d’ouvrir la France au monde? On pourrait l’appeler Fondation Christophe de Margerie…
    Bonne journée,
    Dominique M

  2. Raffarin dit :

    Dominique M. Merci de votre idée. Jpr

  3. SEDAT Reynaldo dit :

    (…) C’est clair,c’était un sacré personnage,que Dieu ait son âme…!

Laisser un commentaire