Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

6 commentaires

  1. Rossi dit :

    Permettez moi de vous dire que votre conclusion contre le Front National, c’est conclure contre les Français, et faire l’autruche, vous porterez une lourde responsabilité devant les générations futures
    Avez vous remarquer une amélioration des Musulmans en 15 siècles, y croire n’est qu’utopie et irresponsabilité! La France a encore tenter après 130 d’échecs cuisants, il ne faut pas l’oublier!!!!!!!!
    Vous voulez tous en remaitre une couche, attention la colère monte, monte, monte !!!!

  2. Bessonnet nathalie dit :

    Combattre le FN qui se croit propriétaire du concept d’identité nationale, qui devient un gros mot, dans la bouche de ses dirigeants, OUI.
    Retrouver les voix de ceux qui se pensent déchus de leurs droits, laissés pour compte, OUI.
    Combattre le FN ; ses idées nationalistes, xénophobes, son utilisation du sentiment de peur chez certains, peur de l’avenir, peur de l’autre, peur de la différence, pour rassembler ses partisans. OUI.

  3. Rossi dit :

    Nathalie vous confondez tout, nationalisme, xénophobie, peur, des différences, oui moi j’ai peur car l’histoire ancienne et récente nous montre le vrai visage de l’Islam conquérant, prêt à tout. Nos hommes politiques leur préparent le terrain ils auraient tord de se gêner, ils sont payer, nourrit, loger au frais du contribuable à qui on demande rarement son avis, résultat le FN monte monte monte, aux prochaines élections les électeurs auront une lourde charge à assumer. Regarder plus loin que le bout de votre nez, et ne vous fier pas trop à la propagande des médias. Faites vous même vos analyses.

  4. Jean S. dit :

    Je suis convaincu que le combat contre le FN passera également par plus de démocratie directe (panel de citoyens, référendum locales, …). Les technologies d’aujourd’hui nous permette d’être au courant de tout de manière instantanée et de nous impliquer bien plus dans la vie politique. Il est surprenant que les hommes politiques soient encore si distants des citoyens !
    A titre personnel, il me semble évident de vouloir lutter contre un parti qui refuse l’Europe.

  5. Hugo dit :

    Je soutiens tout particulièrement, l’attitude de Monsieur Raffarin,à se placer tel un philosophe grec,un sage,qui a assez de hauteur pour être « un élément apaisant, pacificateur » dans cette crise dramatique (le mot est faible) autour des futurs candidats pour 2017.Depuis le 7 janvier, je relis epictète (stoicien) et les écrits de Pierre Hadot sur Marc Aurèle,(la citadelle intérieure) empereur romain, stoicien,qui pratiquait la philosophie comme manière de vivre,tous ces préfets de par le monde se comportaient en philosophes.Quelle époque fabuleuse où le bien absolu était uniquement la vertu,les actions justes;tous s’appliquaient à cela,loin des rêves de gloire, de fortune,que les stoiciens excluaient de leur philosophie et de leur manière de vivre.Droiture, morale, vertu, voilà ce qu’ils appliquaient dans leurs vies au quotidien.Epicure, lui parlait de répondre à aux désirs naturels (un toit,avoir chaud, manger,amitié) et pensait que l’homme qui avait tout cela dans sa vie était presque un dieu.Ne pas répondre aux désirs qui n’étaient pas naturels,était un choix,pour ne pas rentrer dans les désirs « superflus » qui finalement nous rendent mélancoliques(Je pense à notre consumérisme devenu fou, qui nous jamais satisfait, si malheureux)
    Tous,je pense à Diogène, cherchaient des projets de vie philosophiques et politiques, pour rendre l’homme meilleur pour lui même et pour la cité.
    Plus récemment André Comte Sponville explique qu’espérer, c’est désirer sans jouir.Il faut désirer et jouir de ce que l’on a, et même les plus pauvres chez nous pour reprendre l’idée d’Epissure vivent comme des dieux.Neprenez pas peur,ne suis pas philosophe, ni universitaire, mais il importe que les candidats de 2017, pour l’UMP, apportent une hauteur (qd bien même il faut bien sur s’inspirer de ces philosophes, pour savoir nous remettre en question et redéfinir un projet de société novateur (éducation, identitté,laicité,immigration,chômage) où un minimum de vertu individuelle, morale puisse s’inscrire dans un nouvel ump, libéral certes, mais avec un minimum, de valeurs, de hauteur.Il faut voir loin ,plus qu’un quinquelnat (7 ans me semblait mieux)Retrouver avec cette nouvelle rigueur, cette nouvelle raison retrouvée, la France des lumières, celle de la liberté de penser , du respect, d’un certain raffinement.Il faut impérativement mettre des programmes télé aux heures de grande écoute moins » au raz des pâquerette ».Le poste télé est la culture pour beaucoup aussi, les politiques l’oublient, n’y pensent pas.Il faudra que cela change un minimum.Tirer vers le haut les français doit être un devoir.Trop longtemps que la télé et les journalistes télés tirent vers le bas, jouent tous la même musique, monotone,tiède.De la diversité, que diable!Réveillons nous, nous sommes vivants,Une pensée particulière pour mes grands parents gaullistes militaires, résistants, qui m’ont appris que le bien suprême c’était le courage, l’effort, le risque, la vertu et le patriotisme aussi.Le profit, la croissance, les chiffres bien sûr, mais avec une profondeur, une épaisseur,des valeurs ….Le fond et la forme, le yin et le yang,les droits et les devoirs, tout cela me semble essentiel.Ainsi dans ce monde nouveau nous brillerons à nouveau aux yeux du monde ,et serons respectés pour notre différence,notre spécificité, notre souci de qualité que nous avons perdu de vue.Billet d’humeur…
    A méditer…

  6. Bruno ANEL dit :

    Pour le nom du parti, je propose « parti républicain » tout simplement..

Laisser un commentaire