Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

Un commentaire

  1. Dominique M dit :

    Bonjour M RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Les choses ne s’arrangent pas et d’ailleurs pourquoi s’arrangeraient-elles? Les multinationales continuent leur progression grâce à leurs positions à l’international où elles développent leurs implantations industrielles et commerciales, donc l’emploi et l’essentiel de leurs résultats. Celles qui ont leur siège en France trouvent tous les artifices pour minimiser l’impact des entraves que notre bureaucratie leur impose et s’interrogent sérieusement sur l’opportunité de prendre leur envol une bone foi. Quant aux entreprises hexagonales, elles courbent l’échine en attendant d’hypothétiques jours meilleurs. Et les TPE survivent comme elles peuvent.

    On pourrait continuer cet inventaire par la situation déplorable de l’école, le refus hautain de nommer le réel de la part de nos « élites  » alors qu il est durement et crûment vécu au quotidien par la grande majorite de nos concitoyens, l’immobilisme obstiné de notre haute administration qui exerce la réalité du pouvoir.
    Et l’UMP dans tout ça? Les Socialistes ont fait preuve de leur incapacité ( leur refus, en fait) d’adapter notre pays aux enjeux d’aujourd’hui. Le FN se pavane en évitant de dévoiler la faiblesse de ses réponses. Quand est ce que l’UMP va enfin arrêter de regarder son nombril et proposer aux Français un ambitieux projet politique?
    M.RAFFARIN, vous m’aviez reproché, il y a quelques mois, de vouloir mettre un coup de pied dans la fourmilière en proposant des réformes novatrices. Aujourd’hui, la plupart de ces pistes sont prônées par des « guetteurs libres » comme Michel GODET et bien d’autres. Est-ce que les cadres de l’UMP sont capables de courage? A eux d’en faire la preuve dans les tous prochains mois. Sinon, qu’ils laissent la place à la relève et vite! Car les Français perdent peu à peu confiance dans ce mouvement? Un lifting et un changement de nom n’y suffiront pas.
    Bonne journée,
    Dominique M

Laisser un commentaire