Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

2 commentaires

  1. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Je profite de votre billet, non pas pour commenter votre visite, mais pour vous dire ma très grande préoccupation par rapport au délitement accéléré de notre pays.
    Chacun peut voir le déclassement de notre pays dans bon nombre de classements internationaux. Chacun peut constater par lui-même l’aggravation de la débâcle économique.
    Mais il faut un certain niveau de culture et un accès privilégié à l’information pour mesurer l’entreprise de destruction en cours par l’intelligentsia en place. Nous sommes tous d’accord: M.HOLLANDE ne fait rien hormis le fait d’attendre que la reprise lui amène l’embellie dont il a besoin pour se faire réélire. Mais le plus grave, c’est l’acharnement de cette intelligentsia partisane pour détruire nos valeurs et nous imposer un nouveau corpus relevant du marxisme des plus obscurantistes. On le constate de manière éclatante dans la justice et l’enseignement, également dans la santé.et plus largement dans les rouages de décision.
    Lors des précédents retours de la Droite au pouvoir, nous avons constaté que les équipes en place n’avaient pas enrayé ce travail de sape et mis de l’ordre dans ces dysfonctionnements. Ça été flagrant sous Chirac, partisan de l’immobilisme et du radical socialisme. Ça l’a été aussi sous Sarkozy qui n’a pas mis en œuvre les réformes fondamentales promises.
    Cette fois, l’alternance ne doit pas se préparer à l’eau tiède. Il y a aujourd’hui clairement une majorité de Français, quelque soit leur vote, qui attend une remise en ordre et des décisions courageuses. Et cette fois, il ne sera pas question de se laisser amollir par les cris de cette intelligentsia qui a détruit la France depuis quarante-cinq ans. Et les ambitions personnelles devront faire passer en priorité l’intérêt de la France et des Français sur la gestion confortable de leurs prébendes!
    Qu’en pensez-vous?
    Bonne journée,
    Dominique M

  2. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    Bonsoir à tous,
    Selon Le Monde, « Agnès Saal est rattachée au «secrétariat général» du ministère et a un titre de «chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences», «sans avantage attaché à la fonction». Le 28 avril, elle avait démissionné à la demande de la ministre de la Culture Fleur Pellerin après la révélation de frais de taxi dépassant 40.000 euros en dix mois, dont 6.700 euros pour son fils, alors qu’elle disposait d’une voiture de fonction avec chauffeur ». Tout est donc normal et la République exemplaire.
    Bonne soirée,
    Dominique M

Laisser un commentaire