Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

Un commentaire

  1. Zwartepiet dit :

    Décidément, le hasard fait bien les choses! Ainsi donc, Mr Vladimir LAKOUNINE, Président de la Compagnie des Chemins de Fer Russes, sera présent à Poitiers à la fin de ce mois… Gageons qu’il s’y rendra au moyen du TGV –explication:

    La Russie construit une ligne ferroviaire à grande vitesse qui reliera [Moscou à] Pékin en 48 heures

    STEFANO POZZEBON

    31décembre 2014, 2:45 PM

    [...]

    Au départ, la Russie avait retenu la firme française Alstom pour la construction du tronçon reliant Moscou à Kazan.

    Alstom is one of the leading high speed train manufacturers in the world: in 2007 they set up a new record for conventional-wheeled high speed trains, speeding up at 574 km/h (357 mph). It also operates the urban tram line in Nottingham.

    Toutefois, comme la France s’est opposée à la livraison des vaisseaux Mistral à la Marine russe en novembre 2014, il semblerait que les autorités russes en aient conçu une certaine rancune… au point d’accorder la totalité de la ligne ferroviaire –de Moscou à Pékin– au groupe chinois CRH.

    Voici une carte illustrant l’ensemble du projet:

    http://uk.businessinsider.com/russia-builds-moscow-to-beijing-high-speed-train-2014-12?r=US&IR=T#ixzz3i8WTf3WQ

    Assurément, il s’agit du « chantier du siècle » et la concurrence se met déjà en ordre de bataille:

    Siemens et Bombardier en pourparlers pour fusionner leurs divisions ferroviaires

    By Eyk Henning
    Published: July 29, 2015 5:01 p.m. ET

    http://www.marketwatch.com/story/siemens-bombardier-held-talks-on-train-erger-2015-07-29

    Cordiales salutations,
    Zwartepiet

    PS: J’avais déjà attiré votre attention sur ce sujet en juin 2014:
    http://www.carnetjpr.com/2014/05/09/tribune-dans-lopinion/#comment-24118

Laisser un commentaire