Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

Un commentaire

  1. Dominique M dit :

    Bonjour M. Raffarin,
    Bonjour à tous,
    Les heures que nous vivons sont graves et douloureuses.
    Pour autant, le silence n’est pas la solution car il nous ferait complice d’une situation qui est la consequence directe d’une ideologie qui a minée notre démocratie. Et les terroristes l’ont compris.Les failles, tous les connaissent. Reste la volonté de les combler. Ce qui a été refusé jusqu’à maintenant. Alors, appeler à la cohésion nationale dans ces conditions est une insulte à la démocratie. La responsabilité de nos dirigeants est lourde et, au delà de l’élection, ils auront a rendre des comptes devant les victimes et devant la nation.
    Dominique M

Laisser un commentaire