Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

9 commentaires

  1. pastrie dit :

    cela est formidable mais je crois que s’est encore une utopie de politique, allé une bonne retraite cher Monsieur ;
    certaines utopies ont réussies à notre beau pays ;d’autres , beaucoup d’autres l’ on ruinées depuis un certain triste dix mai 81, la France ne s’en est jamais remise.
    bonne année quand même;
    H.P.

  2. Frantz claude dit :

    Je suis de gôôôôche , mais j’adoooore votre humour et votre intelligence !
    cf

  3. Didier GOUPIL dit :

    Merci Monsieur, Longue Vie et continuer longtemps de nous enchanter.
    Un admirateur Finisterien

  4. Mingot Samuel dit :

    Monsieur Raffarin,

    Pour ma part, dans un élan plutôt réactif après lecture de vos voeux pour la France, j’y vois quelque chose de plus grand, surement moins consensuel au regard des petits intérêts privés d’une classe dégueulasse et des non moins minables dont je suis qui vivent et entretiennent plus ou moins volontairement l’illusion libérale :

    - Une France audacieuse qui se donne les moyens d’une politique écologique prioritaire sur tous les sujets au regard de l’urgence climatique (et alimentaire, et énergétique…)

    - Une France qui se donne les moyens de reprendre le chemin de la démocratie, perdu très vite depuis qu’une « démocratie représentative » a volé le pouvoir au peuple. Donc, urgence d’une réforme constitutionnelle afin de repolitiser un peuple entier et ne pas laisser le pouvoir entre les mains de quelques uns au service des plus riches (pour s’en convaincre, il suffit de regarder la sociologie des élus … et c’est de pire en pire comme à l’assemblée nationale)

    - Une France inscrite dans un grand partenariat culturel et économique avec des nations qui démontrent leur volonté d’en finir avec le modèle « économique » (puisqu’il n’y a plus de politique) vieillissant et catastrophique pour la Terre et ses habitants (faune et flore)

    - Une France qui cessent donc l’exploitation des ressources naturelles des pays Africains ou autres

    - Une France qui reprend en main les questions sociales (santé, inégalités galopantes, crise du modèle « travail » …) et qui ne les enferment pas dans une problématisation qui empêcherait une remise en cause du modèle économique dominant, y compris et surtout l’ordolibéralisme imposé aux peuples européens avec l’illusoire locomotive allemande. D’autant que ladite locomotive souffre de nombreux problèmes majeures dont une pauvreté croissante …

    - Une France qui pourrait se targuer d’une Justice libre et dotée de pouvoirs (droits) afin de faire stopper la honteuse évasion ou « optimisation fiscale » désastreuse pour nos économies. Une Justice qui pourrait condamner les patrons voyous autrement plus sévèrement qu’elle le fera avec les lois Macron. Je sais de quoi je parle. Licencié par une association de voyous reconnue coupable…

    - Un France qui se ressaisit de la question identitaire, qui accepte un débat de fond afin de dégager des principes clairs sur ce qu’est être citoyen français. Pour moi, et mes amis, à minima ça n’est ni une question de couleur de peau, ni de religion, ni… de classe sociale !

    - Une France qui sache remettre à sa place (et pas plus), un MEDEF tout puissant qui ne roule que pour quelques-uns… Il suffit de voir le résultat des politiques menées jusqu’ici : accroissement des inégalités, pauvreté grandissante … Arrêtons l’hypocrisie.

    - Une France qui cesse de se briser à coups de dénonciation du plus faible (le chômeur, le vieux, le migrant, la personne en situation de handicap, le malade psychique, le détenu, …)

    Bien d’autres questions pourraient émerger, mais comme je vous le dis, c’est une « réaction » ! Promis, je ferai mieux en situation de débat ! Si seulement nous avions la parole libre, nous les sans-dents …

    Bien cordialement.

    Samuel MINGOT, citoyen français, en attente de la naissance d’une véritable démocratie.

  5. Yves JUNG dit :

    Bonjour M Raffarin
    Excellente année 2018 à vous et vos proches. Je vous souhaite plein de bonnes choses et plus égoïstement à nous, de pouvoir profiter encore longtemps de toutes les  » Raffarninades » possibles
    Respectueusement
    Yves JUNG
    Maire de WANGEN

  6. Herrou Bernard dit :

    Tous mes vœux de bonne et heureuse année 2018 et de bonne santé, ainsi qu’à tous vos proches. J’ajouterai un autre vœux, a savoir que ce qui fut possible en 1914 et 1915, le lancement d’un emprunt « Or » (en réalité une souscription), pour acheter des armes aux américains, qui ne voulaient ni de leurs dollars, ni de nos francs, mais des pièces en or (Napoléon, Francs-or, lingots, bijoux en or etc), c’est que les autorités compétentes en France, lancent une souscription auprès des Français et des entreprises commerciales et industrielles, voir à l’international, des français ont émigrés depuis plusieurs siècles aux Amériques et dans d’autres pays, afin de financer la numérisation de tous les documents archivés aux Archives Nationales, Archives Départementales, Archives privées, Archives cinématographiques, télévisuelles, Ouvrages des Bibliothèques etc. C’est le patrimoine archivistique et mémoriel des Français.
    Les Chercheurs, Historiens, Généalogistes, comptent sur les élus de l »Assemblée Nationale et du Sénat, pour mettre la pression sur le Gouvernement et sur le Président de la République. Nous comptons sur vous, vous avez conservé des relations avec vos collègues Sénateurs, voir des Députés du Centre et Républicains, pour qu’ils mettent la pression.
    Recevez, Monsieur le Sénateur Honoraire, Monsieur le Premier Ministre, mes sincères salutations et mes remerciements anticipés.
    Bernard Herrou (Le Vésinet-78)-Membre adhérent de l’Association pour la Sauvegarde et laPromotion du Patrimoine Archivistique et Mémoriekl des Hautes-Pyrénées (A.S.P.P.A.M. Tarbes (65))

  7. NUNEZ Yves dit :

    Monsieur le premier Ministre,

    D’accord pour un droit de vote aux Pingouins mais ceux-ci volant n’aurait-il pas été plus drôle de le demander pour les Manchots ??

    Très cordialement

    Yves NUNEZ

  8. Benoist dit :

    Monsieur le Premier Ministre, pourvu que vous restiez longtemps encore en politique.

  9. LAURENT LAROCHE dit :

    Récupéré sur facebook par un ami qui m’a transmis votre message de voeux; ces voeux, M Raffarin, vous honore. Vous avez tout dit avec justesse, humour, clarté et optimisme !

    Merci pour ce message.

    Laurent Laroche Maire de Bélâbre (Indre)

Laisser un commentaire